Aller au contenu

Néo-Soft poursuit ses recrutements malgré la crise sanitaire

Photo des locaux de Néo-Soft qui sont basés à Eurosquare
Néo-Soft

Depuis 2005, le Groupe Néo-Soft, conseil en informatique et technologies, accompagne ses clients dans leurs projets de transformation digitale à travers ses 16 agences en France et à l’étranger. En juin 2020, Néo-Soft a repris ses recrutements et recherche essentiellement des ingénieurs mais aussi des chefs de projet et des leaders techniques. Entretien avec Chloé Tarrieu, Responsable RH.

 

Pouvez-vous présenter le Groupe Néo-Soft (activités, dans quels secteurs, où, collaborateurs, depuis quand ?) Et à Rennes ?

Néo-Soft est une entreprise de conseil en transformation digitale, créée il y a 15 ans à Rennes et qui compte aujourd’hui 13 agences en France et 3 à l’international. Nous comptons un peu plus de 1300 collaborateurs au total.

Nous intervenons dans 4 domaines d’expertise : le conseil et la gestion de projet, le développement web, l’infrastructure et le réseau et la cybersécurité.

Rennes est le siège social historique du Groupe et compte 300 consultants techniques qui interviennent pour 62 clients, qui vont de la start-up aux grands groupes, dans tout type de secteurs : multimédia, télécoms, banque, assurance, défense etc.

 

Comment Néo-Soft a-t-elle fait face à la situation inédite de la crise sanitaire ? Avez-vous instauré de nouvelles formes de travail/nouvelles pratiques qui peuvent perdurer au sein de l’entreprise (télétravail, horaires décalés…)

Nous avons tout d’abord concentré nos premiers efforts dans la gestion de la situation, afin de sécuriser l’ensemble de nos consultants et de préserver l’activité et la continuité de service de nos clients. En une semaine, nous avons mis en place le télétravail et avons ainsi maintenu 70 % de nos activités pendant le confinement.

Nous avons déployé un outil de communication et de travail collaboratif qui a très bien fonctionné et que nous avons choisi de garder. Nous avions déjà un accord télétravail au sein du Groupe depuis 2014, cette période inédite nous a permis de le démocratiser davantage auprès de nos clients les plus réticents. Nous souhaitons conserver une place forte pour le télétravail mais le présentiel reste très important pour nous et nos collègues qui ont plaisir à se retrouver.

 

Quels sont les profils recherchés par Néo-Soft ? Des difficultés pour recruter certains profils ?

Nous recherchons des ingénieurs études et développement en J2EE en front, du C++, du Python et du Dotnet. Mais également des ingénieurs systèmes réseaux et sécurité, des ingénieurs en tests automatisés, des ingénieurs cloud devops, des chefs de projets et des leaders techniques. Nous avons repris nos recrutements en juin.

D’une manière générale, notre secteur est très concurrentiel, on observe une pénurie de talents sur le bassin d’emploi sur tous les profils que je viens de citer. Il est donc important pour nous de proposer des projets à forte valeur ajoutée technologique, de réelles perspectives de carrière et un ADN d’entreprise, afin de fédérer les nouveaux collaborateurs. Avec 13 agences en France, c’est d’autant plus de points de proximité et de liens privilégiés avec nos consultants.

 

Néo-Soft « réserve une place à chaque arrivant » est-il écrit sur votre site : comment Néo-Soft créé-t-elle des équipes soudées ?

Dès le premier jour, nous avons un parcours d’intégration à travers une journée dédiée avec les membres de la structure, comprenant un petit-déjeuner et un déjeuner d’équipe. Chaque salarié ressent cette proximité dès le départ. Ensuite, cela se traduit notamment par le fait que nous allons voir chacun de nos salariés en mission chez nos clients. Nous maintenons également une vie d’agence dynamique avec des activités aussi bien ludiques que sportives, comme le barbecue au parc des Gayeulles ou encore le projet d’une web radio… Tout ceci encourage d’emblée l’adhésion et le sentiment d’appartenance.

 

 

Quelle est la place des jeunes dans votre société ? Avez-vous des partenariats avec des écoles de Rennes/Bretagne ?

Nous nous sommes fixés, dans notre politique RSE, un minimum de 20 % de jeunes salariés au niveau de nos effectifs. Dans la région de Rennes, on s’en approche. Et pour ce faire, nous avons besoin de nous appuyer sur des partenariats comme ceux que nous avons avec l’Université Rennes 1, l’ESIR, l’ENI, Sup Info, Epitech et l’IUT Saint-Malo. Partenariats qui datent depuis plus de trois ans pour certains.

Pour appuyer notre volonté d’intégrer des jeunes, nous prenons en charge les trois premiers mois de loyers pour les jeunes diplômés qui rejoignent notre société.

 

Quelle politique de formation appliquez-vous pour faire monter vos salariés en compétence ?

Nous avons une politique de formation formalisée soit 4 jours de formation par an et par salarié. Un premier jour via une plateforme interne (sur la politique RSE, la politique de sécurité informatique de l’entreprise…), deux jours de formation dispensés par des organismes externes ou notre organisme de formation interne et un jour de formation sur la plateforme e-learning Linkedin. Nous avons aussi une volonté de certifier nos salariés, avec un objectif de 12 % chaque année.

 

Quels sont, d’après vous, les atouts de la métropole rennaise pour attirer de nouveaux talents ?

Tout d’abord, la renommée des écoles implantées dans le domaine de l’IT. Le bassin rennais est composé d’acteurs économiques de toutes tailles, de tous secteurs, à la pointe de la technologie, ce qui attire indéniablement de nouveaux talents. Ensuite, notre implantation géographique en France qui nous assure une bonne qualité de vie, avec la proximité de la mer, tout en restant très proche de la capitale parisienne.

 

Un dernier mot pour convaincre de futurs candidats de venir travailler chez Neo-Soft…

Je me fais le porte-parole de nos salariés qui ont fait de Néo-Soft la première société labellisée Happy at Work dans le grand Ouest. Ce label est participatif, ce sont l’ensemble de nos salariés qui ont été interrogés par un organisme indépendant. C’est la voix de tous nos consultants qui s’est exprimée. J’invite les futurs candidats qui veulent rejoindre notre société à m’écrire.

 

En savoir plus : www.neo-soft.fr

Partager sur