Aller au contenu

L’entreprise de cybersécurité Sekoia recrute pour renforcer ses équipes R&D

L'équipe SEKOIA
©SEKOIA

Après sa levée de fonds de 10 millions d’euros, la start-up, implantée à Paris et à Rennes, envisage de recruter 30 nouveaux profils afin de renforcer ses équipes R&D basées à la pépinière d’entreprises Digital Square de Cesson-Sévigné. Entretien avec David Bizeul, co-fondateur et directeur général adjoint de SEKOIA.

Pouvez-vous nous présenter SEKOIA ?
SEKOIA est une entreprise fondée en 2008 à Paris qui a démarré son activité en cybersécurité dans le conseil et l’expertise, spécifiquement sur les cyberattaques et la compréhension de logiciels malveillants. En 2016, la société opère un virage et devient également éditeur de logiciels ; une année qui marque notre implantation à Rennes avec le développement de la R&D pour aboutir à la création de la plateforme sekoia.io, une solution d’anticipation et de détection des menaces cyber.

Vous employez aujourd’hui 80 collaborateurs et vous avez des projets de recrutement : quels sont les profils recherchés ?

David Bizeul, CTO de SEKOIA

Nos collaborateurs sont répartis entre le siège à Paris, avec 50 personnes, et 30 personnes sur notre site à Rennes. Paris porte les dimensions services, accompagnement et expertise, et Rennes porte la dimension produit à travers la dynamique de la plateforme.
Depuis septembre 2010, nous avons engagé 7 millions d’euros pour développer la R&D. Dernièrement, nous venons de faire rentrer des fonds d’investissement* afin d’étoffer l’équipe technique sur le développement de la plateforme et la force commerciale.

Nous recherchons différents types de profils dans les couches hautes de la tech, des développeurs qui vont travailler sur le design des interfaces, des développeurs back-end et des administrateurs systèmes pour améliorer la « tuyauterie » technique de la plateforme (consultez les offres d'emploi de SEKOIA).

Ces recrutements se feront essentiellement à Rennes à proximité des équipes techniques. Ces ressources sont rares, la demande est plus forte que l’offre. Notre plateforme est basée sur une technologie moderne, et peu de personnes savent la maîtriser ou l’appréhender. Nous savons que ces recrutements prendront du temps mais nous sommes confiants : SEKOIA a des atouts, une bonne dynamique, un projet qui a de l’impact et qui donne du sens à nos missions.

Dites-nous quels sont les atouts de l’entreprise et ceux du territoire qui peuvent attirer des candidats…
Notre premier atout est la culture de l’entreprise et l’ambiance, basée sur l’innovation et la bienveillance. Nous restons une entreprise de petite taille, tout le monde se connaît, l’équipe de direction est en contact permanent avec tous les collaborateurs. Et lorsque nous recrutons, nous sommes vigilants à recruter des profils en accord avec cette culture. Nous apportons des réponses très logiques aux problèmes du marché aujourd’hui.

Un deuxième atout, qui rejoint la question du territoire, est le positionnement Paris-Rennes. Nous disons à nos collaborateurs qui sont recrutés à Paris, qu’il est possible de démarrer dans la capitale mais qu’ils pourront basculer, s’ils le souhaitent, à Rennes par la suite. La question de la qualité de vie, et notamment de la vie familiale dans une métropole comme Rennes, est un atout important.

Pourquoi avoir choisi de vous implanter à Rennes ?
Lorsque nous nous sommes installés en 2016, Rennes commençait à donner des signes d’attractivité dans le domaine de la cybersécurité. Et ce mouvement s’est confirmé. La ville a capitalisé cette tendance et un écosystème s’est construit progressivement. On trouve de grandes entreprises de défense, des ESN (Entreprises de Service Numérique), des start-up et tout cela participe à construire un tissu économique très dense.

Pourquoi avoir choisi la pépinière Digital Square ?
La pépinière Digital Square répond à une localisation bien pensée ; elle a une capacité d’hébergement importante et regroupe beaucoup d’entreprises comme la nôtre, ce qui nous permet d’échanger sur les écueils à éviter ou les solutions à privilégier. Nous étions encore une start-up il y a peu de temps, c’est important d’être en synchronisation avec les autres à cette étape. Échanger avec les autres dirigeants n’a pas de prix. Et en même temps, chacun poursuit son développement sur sa road map spécifique.

*Lire notre article sur Rennes Business : SEKOIA, expert de la cyber, lève 10 millions d'euros

Partager sur